12 juin : les communiants de la paroisse

vendredi 17 juin 2016
par  Jef Philippe
popularité : 18%
0 vote

Dimanche 12 juin, à l’église paroissiale de Bourbriac, trois enfants ont fait leur profession de foi, et quatre autres ont reçu pour la première fois le Corps du Christ.

Les abbés Pierre de Couessin et Bertrand Bonniec ont concélébré cette belle messe, préparée par les catéchistes Annie, Maryse et sœur Claudine. Celles-ci ont également animé avec les communiants le chant d’envoi, bien rythmé comme il se doit pour un jour de joie, de fête.
En complément, l’article d’Odile Gardin paru dans le billet de ce dimanche, et qui offre une bonne réflexion sur ces cérémonies.
(Photos Jef et Gilbert ; cliquer pour les agrandir)

info document -  voir en grand cette image
Enfants et célébrants dans le chœur. -  voir en grand cette image
Enfants et célébrants dans le chœur.
info document -  voir en grand cette image
info document -  voir en grand cette image
Chant d'envoi animé 1 -  voir en grand cette image
Chant d’envoi animé 1
Chant d'envoi animé 2 -  voir en grand cette image
Chant d’envoi animé 2
Chant d'envoi animé 3 -  voir en grand cette image
Chant d’envoi animé 3

« Je crois en Dieu… »

C’est aujourd’hui jour de profession de foi pour des jeunes (…) de notre paroisse.
Ces adolescents vont proclamer leur foi : leur foi et celle de l’Église. Ils sont aujourd’hui capables de dire qu’ils croient en Dieu, en Jésus et en l’Esprit Saint. Il devrait être aisé, pour eux, ce dimanche d’affirmer leur confiance en Dieu devant cette assemblée bienveillante. Qu’en sera-t-il demain ou après-demain auprès des copains qui ne sont jamais allés au catéchisme par exemple ?
Et nous, adultes, osons-nous témoigner de notre foi ? En famille, avec les amis, au travail… ?
Je ne sais pas vous, mais moi, je n’imagine pas déambuler en ville en femme sandwich affichant « je crois en Jésus, vous devriez en faire autant ! » ! La foi ne se décrète pas, ne s’impose pas. Je ne « SAIS » pas que Dieu existe. Je CROIS. Je n’ai aucune preuve de l’existence de Dieu comme personne ne peut me certifier qu’il n’existe pas. Je crois, c’est tout. C’est un don, un choix aussi, un choix de vie exigeant qui implique une conversion de chaque jour…
Afin d’être des témoins, peut-être pouvons-nous nous inspirer du Christ. La plupart du temps, il ne cherche pas à convaincre mais répond aux questions, il ne fait pas de longs discours - « Ta foi t’a sauvée. Va en paix » (Lc, 7, 50) dans l’évangile de ce dimanche - mais utilise des paraboles, il prend le temps, ne juge pas, pose des gestes. Il aime.
Rien de bien sorcier en somme, enfin… presque… !!
Souhaitons que pour ces jeunes gens, la proclamation du credo soit, non pas la fin d’un parcours de catéchèse, mais une étape vers la confirmation, sacrement de l’initiation avec le baptême et l’eucharistie. Le chemin de la foi est parfois semé d’embuches, de moments de doute ou de révolte mais c’est tellement passionnant de « Grandir … Grandir … Grandir… » …

Odile Gardin


Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois