Mardi 31 juillet 2018 — Dernier ajout mercredi 1er août 2018

74e anniversaire des combats de Saint-Connan : photos et homélie de la messe du 27 juillet

0 vote

Le 27 juillet 1944, 13 maquisards du maquis de Coat-Malouen furent tués dans des affrontements avec des unités de l’armée allemande. Chaque année, une messe en leur mémoire est célébrée, et une cérémonie commémorative a lieu auprès de la stèle qui, à 800 mètres de l’Étang-Neuf, constitue le mémorial de ces événements. Cette année, la messe fut célébrée par l’abbé Guy Marzin, dont nous publions ici l’homélie. Merci à Rémy Chermat pour les photos.

Homélie du samedi 28 juillet 2018 74e anniversaire des combats de Coat-Mallouen

Maquis de St Connan - Plésidy

Le père Guy Marzin pendant son homélie
Le père Guy Marzin pendant son homélie

Évangile : Matthieu 13, 24-30 (le bon grain et l’ivraie dans le champ.)]

Après avoir lu ce texte d’Evangile de Saint Matthieu, il y a quelques jours, après avoir visité, dimanche dernier, le Musée de la Résistance en Argoat, et avoir lu le livre offert par le Général Budet, je me suis dit que durant la période difficile de 1939 à 1945, il y a eu en France, du bon grain et de l’ivraie.

Il y a eu ici le bon grain de la résistance contre l’occupant, sous le commandement de Jean-Pierre ROBERT. Il y a eu ces hommes et ces femmes des villages d’alentour, qui ont soutenu le maquis de Plésidy-Saint- Connan. La population locale était solidaire des maquisards. Nous faisons mémoire de ces hommes et de ces femmes qui ont accepté de véritables sacrifices, jusqu’à mettre leur vie en jeu. Le 27 juillet 1944, treize membres du maquis ont péri dans un combat contre une unité de l’armée allemande. Ils ont été le bon grain, habités d’un idéal de liberté, de justice…

Mais durant cette période de la seconde guerre mondiale, il y a aussi eu l’ivraie semé en Europe ! Je veux parler de l’ivraie de l’idéologie nazie bien sûr, mais également de la collaboration, de la barbarie, de la déportation…

C’est notre histoire, faite de bon grain et d’ivraie, d’ombre et de lumière, de méchanceté et de charité, de lâcheté et de courage. Nous devons regarder notre histoire, étudier notre histoire, et savoir en tirer un message pour aujourd’hui et pour demain. Se souvenir, refuser d’oublier, éviter la banalisation et la négation de l’histoire, lutter contre l’érosion du temps, en travaillant à ce que d’autres continuent à se souvenir, c’est donner à tous une chance supplémentaire que cela ne se reproduise plus à l’avenir.

Mais il y a une deuxième conviction que je voudrai partager avec vous ce matin. Ce qui a fait la force des résistants du maquis de Plésidy–Saint-Connan , c’est la solidarité pour lutter en faveur du bien de tous. Dire non aux forces du mal, à ce qui divise les hommes.

Leur sens de la liberté, de l’existence humaine, l’emportait sur leur sécurité personnelle. Cette force-là est à développer pour aujourd’hui et pour demain.

Le pasteur Martin Luther King (1929 – 1968), dont nous célébrons cette année le 50e anniversaire de la mort, a dit un jour : « le fort est celui qui rompt la chaîne du mal, la chaîne de la haine ».

À l’heure ou règne l’individualisme et où chacun est soucieux de s’affirmer dans son indépendance, il est très important, pour qu’existe une société plus juste, que cette exigence de solidarité et de fraternité, apparaisse plus importante que les revendications des droits individuels.

L’Évangile de Jésus ne vient pas réveiller en nous le désir de faire la guerre, ou de nous enfermer dans des rapports de forces ; mais il vient réveiller en nous ce qu’il y a de beau et de bon, la joie de savoir que nous sommes liés les uns aux autres, que nous sommes invités à aimer en paroles et en actes.

Que le bon grain semé dans le cœur de chacun continue de grandir. Que brûle l’ivraie qui peut parfois germer en nous et dans notre pays.

Amen.

Abbé Guy Marzin.

Le père Guy Marzin pendant son homélie
Le père Guy Marzin pendant son homélie
Un tank de l'époque du maquis
Un tank de l’époque du maquis
Les porte-drapeaux
Les porte-drapeaux
Les officiels
Les officiels
La stèle commémorative est fleurie
La stèle commémorative est fleurie
Dépôt de roses sur une plaque mémorielle
Dépôt de roses sur une plaque mémorielle