Mercredi 1er août 2018

9 août, Bourbriac, concert : Annie Ébrel, Jean-Michel Alhaits et Françoise Pasco ! Enregistrer au format PDF

0 vote

Comme chaque année, les Amis de l’Orgue de Bourbriac organisent un concert qui s’harmonise avec la programmation du Festival Plinn. Cette année, la scène sera riche puisque l’on y entendra une des plus grandes chanteuses bretonnes du moment, Annie Ébrel, en alternance avec un duo orgue et bombarde que l’on connaît bien à Bourbriac : le talabardeur et bassonniste Jean-Michel Alhaits, et, aux claviers de l’orgue Leclère-Vialle, Françoise Pasco.

Le répertoire sera breton sera à l’honneur, avec quelques incursions échappée dans les autres musiques celtiques, ou encore dans des partitions très anciennes.

Une grande voix du pays : Annie Ébrel

Annie Ébrel, de Lohuec, a pour ainsi dire commencé sa carrière, au début des années 1980, alors qu’elle sortait de l’adolescence, dans le concours de chant du Danouet et dans les fest-noz du Festival Plinn. Depuis, elle a fait son chemin en compagnie des plus grands tels que Riccardo Del Fra, Nolùen Le Buhé, Marthe Vassalo, Lors Jouin. En 2016, Erwan Hamon, Janick Martin et l’Orchestre Symphonique de Bretagne l’invitent pour l’escapade d’un Fest-noz symphonique. Depuis son premier album a capella en 1995, suivi de plusieurs autres enregistrés avec d’autres artistes, Annie Ébrel, a fait son chemin. C’est une voix du terroir, reconnaissable entre toutes. De jeunes chanteurs et chanteuses l’admirent assez pour s’inspirer de son style, de son répertoire. Gwerzioù (complaintes) et sonioù (chansons plus joyeuses) seront évidemment chantées en breton, avec les explications qui s’imposent.

Annie Ébrel
Annie Ébrel
© Véronique Le Goff

Orgue et bombarde

Quant à Jean-Michel Alhaits et Françoise Pasco, ils feront retentir dans l’excellente acoustique de l’église des séries d’airs traditionnels, ou du répertoire savant, l’orgue pouvant aussi s’exprimer seul, dans toute sa puissance. Ce mariage instrumental peut étonner : la bombarde, éclatante et puissante, offre également toute la finesse du hautbois dont elle est l’ancêtre. Cette parenté ne l’empêche pas de posséder sa propre personnalité et toutes ses qualités lui permettent de s’épanouir pleinement aux côtés de l’orgue. Jean-Michel n’aura pas oublié d’apporter son basson, instrument qu’il a enseigné pendant 25 ans au conservatoire de Créteil.

J-M Alhaits et F. Pasco
J-M Alhaits et F. Pasco

Une soirée éclectique, finalement, et adaptée à un public populaire.

Jeudi 9 août, église de Bourbriac, 20 h 30. Entrée : 10 € (gratuit en dessous de 15 ans).

Le Festival Plinn 2018

Pour ce qui concerne le Festival Plinn 2018, rappelons que le mercredi 8 août aura lieu, à la chapelle du Danouet, la désormais incontournable soirée consacrée aux cantiques bretons. Ce sera l’occasion de les faire vivre, et d’en découvrir de nouveaux !

Chapelle du Danouet, mercredi 8, 20 h 30, entrée gratuite.

Pour découvrir le reste du programme de ce Festival Plinn, suivre le lien : http://danouet.bzh/programme-2018/

Pour la paroisse, la célébration de la Parole (Lid ar Gomz) en breton, à 10 h 30 le mercredi 15, sera un important rendez-vous, avec en ouverture la bénédiction du Chemin de Croix de la chapelle, rénové cette année.