Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle

vendredi 25 février 2011
popularité : 16%
0 vote

Parmi les célébrations du Carême, nous retenons tout particulièrement celle qui va marquer l’entrée en Carême, le MERCREDI DES CENDRES 9 mars, nom qui lui vient du rite de l’imposition des cendres que comporte cette célébration.
Les cendres : un signe qui nous vient de la plus ancienne tradition biblique. Il nous rappelle le caractère passager de notre vie sur cette terre, mais nous invite en même temps à l’espérance de la vie au-delà de la mort, à notre résurrection, à la suite de Jésus.
Nous connaissons les trois pratiques traditionnelles du temps du carême : le jeûne, la prière et l’aumône. Mais au-delà de ces pratiques, le Carême doit être essentiellement pour nous un temps de conversion. C’est d’ailleurs ce que nous rappelle le prêtre, lorsqu’il nous impose les cendres : « Convertissez-vous et croyez à la bonne nouvelle. »

Mais se convertir, qu’est-ce que cela veut dire ? Je pense que toute conversion implique trois temps :

  • D’abord, premier temps : regarder sa vie, à la lumière de l’évangile, pour toujours mieux prendre conscience de tout ce qui est contraire à la volonté de Dieu dans notre vie, contraire au commandement de l’amour qu’il nous a donné,…Nous le savons : la conversion commence toujours par la conscience de son péché, celui qui ne se reconnaît pas pécheur ne peut pas se convertir.
  • Deuxième temps : revenir vers Dieu, lui demander le pardon de nos péchés. Cette démarche de demande de pardon, nous la faisons, en premier lieu, bien sûr, à l’occasion de nos prières personnelles, nous la faisons aussi ensemble, au début de la messe, avec la préparation pénitentielle, nous la faisons tout particulièrement avec la réception du sacrement de la pénitence et de la réconciliation, ce sacrement aujourd’hui si mal compris, si négligé par beaucoup de chrétiens. Il nous sera proposé à la fin de ce temps du carême.
  • Troisième temps : prendre un nouveau départ. Cela implique de notre part un effort pour mieux vivre notre foi, dans notre vie de tous les jours. Là encore, il revient à chacun de voir sur quel point précis, il doit porter ses efforts : peut-être sur la prière, sur une plus fidèle participation à la messe dominicale, s’il y a négligence de ce côté, un effort peut-être aussi pour mieux la préparer, par ex. en lisant les lectures avant la messe. Notre effort pourra peut-être aussi porter sur l’amour fraternel que le Seigneur nous demande d’avoir les uns pour les autres. Une suggestion : une démarche de réconciliation à faire avec un proche, un ami avec lequel nous nous sommes brouillés. … Quelques exemples : c’est à chacun de choisir le point précis sur lequel il devra porter son effort de conversion, durant le temps du carême.

Abbé Alexis Lopez


Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois