Le 6 mars à Querrien : première assemblée du Synode

jeudi 24 mars 2016
par  Jef Philippe
popularité : 28%
0 vote

C’est à Querrien, au sanctuaire Notre-Dame de Toute Aide, que s’est tenue la première assemblée du synode diocésain : « choisir l’Espérance ». Il ne s’agissait pas encore de débattre, ni d’avancer de propositions nouvelles, mais de se mettre à l’écoute des autres, à l’écoute de la Parole de Dieu, à l’écoute aussi de la réflexion proposée par le père Gérard Le Stang, du diocèse de Quimper et Léon, qui est le théologien-accompagnateur de ce synode. En fait, recevoir le don de Dieu en vue d’un nouvel élan missionnaire de l’Église.

Sanctuaire de Notre-Dame de Toute Aide (Querrien) : la chapelle -  voir en grand cette image
Sanctuaire de Notre-Dame de Toute Aide (Querrien) : la chapelle

 Prière et réflexion pour avancer ensemble

Messe présidée par Mgr Moutel, temps de prière, rencontres en groupes, tout fut mis en œuvre pour générer une ambiance d’intériorité, d’accueil… « Nous célébrons le Seigneur qui nous parle, l’Église qui cherche la volonté du Seigneur », selon G. Le Stang, qui ajoute : « entrer en synode, c’est poser un acte de foi, d’espérance : nous croyons que Dieu veut nous parler. »
Un premier travail de réflexion et d’échanges a eu lieu le matin, autour du passage de l’évangile selon Matthieu relatant la multiplication des pains (Mt 6, 30-52). On a relevé notamment la nécessité de la prière, une expression de la divinité de Jésus, sa place centrale dans les activités des apôtres.

Assemblée synodale du 6 mars 2015 : travail du matin -  voir en grand cette image
Assemblée synodale du 6 mars 2015 : travail du matin

La messe fut un des temps forts de la journée, les voix des 320 délégué(e)s paroissiaux s’unissant avec une grande force. Au cours de son homélie, notre évêque Mgr Denis Moutel, commentant la paraboles du Fils Prodigue a déclaré notamment : « Aujourd’hui, nous demandons au Seigneur de nous redonner la conscience que nous sommes frères et sœurs, de la même maison, membres du corps du Christ, porteurs de tant de diversités, de la vie de nos communautés, de charismes aussi. L’Esprit Saint saura tisser pour notre assemblée les liens les plus profonds de la reconnaissance, de la bienveillance, des échanges exigeants, du pardon peut-être. »

Assemblée synodale du 6 mars 2015 : travail de l'après-midi -  voir en grand cette image
Assemblée synodale du 6 mars 2015 : travail de l’après-midi

 Être signe et chemin

L’après-midi, après un point sur le synode par Régine Chardonnet, secrétaire générale, le père G. Le Stang reprit la parole en alternance avec des temps de témoignage, de partage en groupe. En substance, il a précisé que le synode est une assemblée et une mise en route : nous cheminons ensemble. Ce n’est nullement un audit (qui ferait le bilan des activités du diocèse) mais un itinéraire pascal comportant son volet de souffrance (la croix, le dépouillement, le désert) comme un passage obligé avant la résurrection. Il faut y mettre un véritable amour de l’Église, désirer fortement son rayonnement. Il faut être sacrement, c’est-à-dire signe et chemin pour que les hommes se rapprochent de Dieu. Dieu veut s’adresser aux hommes en passant par nous, qui sommes son peuple. Nous sommes là pour évangéliser, hors de toute attitude victimaire, et pour apporter positivement à la société nos nombreuses ressources, aussi diverses que nos cultures sont variées. Cette aspiration à la communion, qui dépasse les limites de notre institution, est une réaction contre l’individualisme contemporain. Nous ne pouvons la promouvoir qu’avec nos limites, notre vulnérabilité, nos fragilités, à l’image de Jésus qui est allé au bout de la pauvreté, du dépouillement. Le premier travail est celui de notre conversion, qui est un chemin de joie. « Le Seigneur est en train de nous ouvrir à quelque chose d’autre ! Et Notre-Dame de Toute Aide nous accompagne, elle qui a reçu de l’ange cette certitude que rien n’est impossible à Dieu (Lc 1, 37) ». 

Le père Gérard Le Stang -  voir en grand cette image
Le père Gérard Le Stang

 Dans la confiance et dans la paix

La conclusion de l’homélie de Mgr Moutel sera ici la nôtre : « Écoutons Querrien en La Prenessaye (22) : statue de N-D de Toute Aidece que disait le pape François, le 17 octobre 2015, pour le 50e anniversaire de l’institution synodale des évêques :
« Une Église synodale est une Église de l’écoute, avec la conscience qu’écouter « est plus qu’entendre ». C’est une écoute réciproque dans laquelle chacun a quelque chose à apprendre …
… nous comprenons aussi qu’au sein du peuple de Dieu personne ne peut être « élevé » au-dessus des autres. Au contraire, il est nécessaire dans l’Église que chacun « s’ abaisse » pour se mettre au service des frères tout au long du chemin.
 »
Déjà, dans cette eucharistie de l’assemblée du synode, nous sommes les invités au repas de fête que Dieu prépare pour tous les hommes dans son Royaume. C’est notre communion et c’est notre horizon. Nous sommes heureux d’avoir part à la Pâque de Jésus, d’accueillir le Don qui nous est fait, de nous en étonner et de nous émerveiller de Dieu. Nous marcherons au long des jours avec simplicité, sous le regard de Dieu, dans la confiance et dans la paix.
Nous vivons ce beau parcours avec la Vierge Marie, Notre-Dame Toute Aide ; elle est « la première en chemin »
.


Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois