Jeudi 23 juin 2011 — Dernier ajout vendredi 24 juin 2011

PLESIDY - Pardon de la Trinité - 18 Juin 2011 Enregistrer au format PDF

0 vote
  • Ce qui fait le cœur de l’homme, c’est son désir d’aimer et d’être aimé. Pour les chrétiens, cet amour est la signature de Dieu, discrète mais fidèle, dans ce qu’il y a de meilleur en l’homme. N’est-ce pas l’Evangile de la fête de la Trinité qui met ces paroles dans la bouche de Jésus : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique ».
  • La fête de la Trinité, c’est l’expression, toujours imparfaite mais enracinée dans l’expérience biblique, que la révélation de Dieu est indissociable du don de son Amour.
  • Nous voici donc au cœur de ce qu’il y a de plus essentiel en Dieu, et donc en l’homme. Comment, en effet, discerner la trace de l’homme dans l’Histoire de l’humanité sinon dans sa quête de Dieu ? Et comment parler de Dieu sinon en relisant l’Histoire de l’homme dans laquelle Dieu se révèle ? - Ce qui fait le génie du christianisme, c’est que l’homme peut apprendre qui il est dans le regard de Dieu… Or, la Trinité, c’est véritablement un trésor de vie chrétienne. « monasteresigolsheim.free.fr/album/Homelie_20050522.pdf »