Premier novembre - deux novembre

vendredi 26 octobre 2012
par  P. Francis Morcel
popularité : 28%

Deux fêtes vraiment très proches, mais avec des accents différents qu’il est important de souligner et de célébrer chacune pour elle-même..

PREMIER NOVEMBRE : TOUSSAINT :
Une fête où rayonne la joie, la lumière, les fleurs. Une fête particulièrement solennelle qui nous met devant les yeux, la foule des saints anonymes, mais qui ont pris au sérieux l’évangile et en particulier ce bel évangile des Béatitudes : « Heureux êtes – vous »…Une fête qui dévoile l’avenir vers lequel nous sommes en marche. Nous sommes tout entiers tendus vers le ciel. Jésus nous a ouvert un bel avenir, parce que nous serons pour toujours avec Lui.
Cette fête nous rend solidaires de ceux qui nous ont précédés dans ce monde invisible. Nous le croyons, nous sommes en grande communion avec tous ceux-là qui sont partis et qui vivent auprès de Dieu, après avoir terminé leur route humaine. Vivant près de Dieu, ils intercèdent pour nous ; ils sont des puissances dans nos vies. C’est une immense chaîne qui nous relie les uns aux autres, nous l’appelons volontiers la « communion des saints ».
Célébrons dans la joie cette grande fête de la Vie.

DEUX NOVEMBRE : COMMEMORATION DE TOUS LES FIDELES DEFUNTS :
La prière pour les morts appartient à la plus ancienne tradition chrétienne. Il est donc naturel qu’au lendemain de la fête de ceux qui sont entrés dans l’intimité de Dieu, notre pensée et notre prière se porte vers nos frères qui sont morts dans l’espoir de la résurrection et qu’elle embrasse aussi « tous les morts dont seul le Seigneur connaît la foi ».

Même si aujourd’hui, avec l’évolution de la société et de nos manières de vivre, nous avons quelque difficulté à distinguer ces deux fêtes, il est important de vivre ces deux évènements avec la spécificité et l’accent qui les caractérise. Les vêtements liturgiques, blanc et violet, nous aident à habiter de manière juste ces deux moments que la liturgie nous donne de célébrer.
Que l’espérance d’un au-delà qui ne finit pas anime toute notre vie.

Francis Morcel, curé de Guingamp, Bégard, Bourbriac


Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois