Rue d’Avaugour, à Bourbriac, les restes du socle d’un calvaire ancien (1679)

jeudi 19 décembre 2013
par  Jef Philippe
popularité : 26%
0 vote

Au numéro 38 de la rue d’Avaugour, au pignon d’une maison en bordure de route, on remarque les restes d’un socle de calvaire incrusté dans un mur d’une maison.

info document -  voir en grand cette image

On observe dans cette imposante pierre de granit réutilisée comme élément de mur une inscription latine que l’on peut lire ainsi : Iesus [=Jésus] - Maria - 1679 (voir le schéma ci-dessous).

Au centre de l’inscription on distingue un calice, signe que ce calvaire (ou peut-être simple croix) avait été érigé par un prêtre. Il se peut aussi qu’il s’agisse d’une pierre figurant sur la tombe d’un prêtre, mais dans ce cas la pierre eût été taillée plus régulièrement…
Ce qui est remarquable, c’est que le bâtisseur de la maison (celle-ci est moins ancienne que la pierre réutilisée !) a tenu à ce que la partie sculptée reste visible, établissant ainsi un lien, une mémoire, entre le calvaire détruit et la nouvelle maison, un peu comme on garde un élément ancien dans une église ou un tout autre bâtiment moderne. Avait-il (ou elle) un lien de parenté avec celui qui fit ériger le calvaire ?
Merci à l’actuel propriétaire qui nous a autorisés à publier article et photo.


Bouton Contact image Jésus
Bannière denier

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois