Textes et saint du jour

Commentaire de l’Evangile Enregistrer au format PDF

Mardi 2 juin 2015
0 vote

Jeudi 18 avril 2019, le jeudi saint (liturgie du soir)

La charité ou le nom même de Dieu

Saint Jean Climaque (v. 575-v. 650), moine au Mont Sinaï
L'Échelle sainte ; 30,6-9.22.16 (trad. Bellefontaine 1993, coll. Spiritualité orientale n°24, p. 306-308, rev. )

Dieu est charité (1 Jn 4, 8). Et celui qui entreprendrait de le définir serait un aveugle voulant compter les grains de sable de la mer. La charité quant à sa nature, est une ressemblance avec Dieu, pour autant qu'il est possible aux mortels de lui ressembler ; quant à son activité, c'est une ivresse de l'âme ; quant à sa vertu propre, c'est la source de la foi, un abîme de patience, un océan d'humilité. La charité est avant tout le rejet de toute pensée d'inimitié, car la charité ne pense pas le mal. La charité, l'impassibilité et l'adoption filiale ne se distinguent que par le nom. Comme la lumière, le feu et la flamme concourent à un seul effet, il en est de même pour ces trois réalités. Celui qui a parfaitement uni à Dieu sa sensibilité profonde est initié par lui au mystère de ses paroles ; mais sans cette union, il est difficile de parler de Dieu. Si le visage d'un être aimé produit dans tout notre être un changement manifeste et nous rend joyeux, gais et insouciants, que ne fera pas la face du Seigneur dans une âme pure quand il viendra y demeurer.