Dernière ligne droite ou la Grande semaine Enregistrer au format PDF

Samedi 27 mars 2010
0 vote

Editorial du billet du 1er jour du 28 mars 2010 - Dimanche des Rameaux -

Les pèlerins qui s’en vont à pieds à Saint Jacques de Compostelle savent d’expérience qu’il y a deux moments difficiles : les premiers et les derniers jours. Les premiers jours, parce que le corps n’est pas rôdé à la marche, les derniers jours parce que la fatigue se fait de plus en plus sentir. Nous avons été invités à nous mettre en route durant ce carême. Chacun sait comment il l’a vécu. Il nous reste une semaine, une dernière semaine, comme une dernière ligne droite à franchir, avec des rendez-vous de grande importance à ne pas manquer.

  • Rameaux : suivre le Christ dans sa marche triomphale à travers les rues de Jérusalem, écouter le récit de sa passion, pour mieux communier au don qu’il fait de sa vie.
  • Jeudi Saint  : le dernier repas de Jésus, la cène. Un moment fort avec ces deux démarches : le lavement des pieds, le Christ se fait serviteur et le repas pascal. Le Christ se donne en son corps et en son sang, pour que nous vivions de sa vie.
  • Vendredi Saint  : la mort sur la croix, au terme d’un triste procès. « Quel mal a-t-il donc fait ? » « Père pardonne-leur ils ne savent pas ce qu’ils font ! » Jésus se livre librement par amour, pour sauver l’humanité.
  • Samedi Saint  : La grande veillée où les chrétiens se souviennent de l’histoire du peuple de Dieu et de leur propre histoire. Les chrétiens se mettent en marche derrière la lumière du ressuscité. Ils écoutent la parole de Dieu. Ils revivent leur baptême, ils participent à l’eucharistie et chantent. « Christ est Ressuscité, Alléluia !  »

Nous sommes très sollicités les uns et les autres, mais cette dernière ligne droite mérite vraiment d’être vécue avec grande intensité, pour en retirer tous les fruits escomptés.

P. Francis Morcel, curé de Guingamp et Bourbriac