Méditation du père X. De Guibert pour le dimanche de la Pentecôte (31 Mai 2020) Enregistrer au format PDF

Dimanche 31 mai 2020
0 vote

Il y a 50 jours nous célébrions la fête de Pâques…Il y a 10 jours la fête de l’Ascension L’année liturgique est jalonnée de fêtes : Noël, baptême de Jésus, Toussaint, Pâques, Ste Trinité, Ascension, Pentecôte. On ne fait pas toujours le lien entre ces fêtes qui se succèdent. Pourtant il y a une vraie progression entre elles et leur aboutissement c’est la Pentecôte

Jésus est né, a été baptisé, est mort et ressuscité, est monté au ciel pour que nous puissions recevoir l’Esprit-Saint qui est la vie de Dieu en nous.
Le projet de Dieu, c’est de demeurer en nous. C’est cela l’Esprit-Saint : C’est Dieu qui vit en nous.

Se déconfiner de la peur

Un peu comme les apôtres enfermés au cénacle avant la Pentecôte par peur de la foule, nous avons aussi été enfermés (ou du moins confinés) pendant plusieurs semaines dans nos maisons, non pas par peur des autres mais par peur d’un virus qui a mis en danger les personnes les plus fragiles.

Cette période, si elle a été dure à vivre pour la majorité d’entre nous, a eu aussi des aspects positifs.
En effet, beaucoup ont témoignés que ce temps leur a permis de se ressourcer, de se recentrer sur l’essentiel, d’approfondir leur foi et leur relation avec le Seigneur et leur relation avec leur frères.

Maintenant, comme les apôtres le jour de la Pentecôte, le Seigneur nous envoie au milieu de nos frères et sœurs pour partager avec eux notre foi et notre espérance, notre désir de voir se construire une société plus fraternelle, plus juste, plus respectueuse de la création.

Agir avec les dons de l’Esprit

Mais pour que ce désir puisse se réaliser, nous devons y travailler tous ensemble avec les qualités et les dons de chacun.
Agir ensemble, faire l’unité dans la diversité, (c’est un vrai défi), mais c’est justement ce qui caractérise l’Esprit de Pentecôte ; l’Esprit Saint qui a poussé les apôtres et quelques femmes avec Marie à sortir de leur confinement pour aller annoncer que le Christ était ressuscité

De la confusion (Babel) à l’unité (Pentecôte)

Ce qui s’est passé le jour de la Pentecôte est le contraire de ce qui s’est passé à Babel… (Gn 11,1-9)…
À Babel, les gens dans leur orgueil ont voulu construire une tour qui montait jusqu’au ciel
Ils ont voulu être aussi grand que Dieu, avoir le même pouvoir que lui. Le résultat a été que chacun s’est mis à parler dans sa propre langue et plus personne ne se comprenait : Ils se sont divisés.

À la Pentecôte au contraire, l’unité se manifeste par le fait que tous dans la diversité de leur culture peuvent entendre les apôtres parler dans leur propre langue.

L’œuvre du mauvais, est de diviser
L’œuvre du Saint Esprit est d’unir.
Le langage de l’Esprit Saint est universel. (Il unit tous les peuples)
L’Esprit-Saint n’a qu’un langage : celui de l’amour.

Lorsqu’on se laisse habiter par l’Esprit-Saint, on peut toujours se comprendre. On ne regarde plus nos différences avec peur ou jalousie, mais au contraire comme une chance

Saint Paul : "les dons de la Grâce sont variés…"

Dans la deuxième lecture, Saint Paul écrit aux corinthiens en leurs disant : « Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même esprit. Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous »

Et St Paul donne l’exemple du CORPS HUMAIN : « Un seul corps, plusieurs membres tous unis…

Ainsi rechercher l’unité ne veut pas dire gommer nos différences, faire comme si nous étions tous pareils, au contraire, c’est reconnaître les richesses de nos différences.

Une autre action de l’Esprit-Saint dans nos vies est de nous donner la PAIX.

Il nous arrive parfois d’être habités par le doute qui nait de la peur.
Peur des autres, peur de l’avenir, peur de souffrir, de se tromper, d’être jugé
Peur aussi du mal que nous avons pu faire et que nous regrettons.

C’est la peur qui habitait Pierre et les apôtres le jour de la Pentecôte. Mais l’Esprit Saint leur apporte la foi, la confiance et la paix. Dans l’Évangile, Jésus souffle sur les apôtres et leur dit à plusieurs reprises « La paix soit avec vous ». Et il ajoute «  recevez l’Esprit-Saint : à qui vous remettrez les péchés, ils seront remis, à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »

L’Esprit de Dieu apporte la paix dans les cœurs.

Il nous guide, nous éclaire, nous purifie, éclaire notre intelligence, nous donne la force de croire, la force d’aimer et de pardonner. Alors prions pour qu’aujourd’hui encore, l’Esprit de Dieu chasse toute crainte et toute peur. Qu’il nous aide à vivre dans l’unité en sachant nous émerveiller de nos diversités.

P. Xavier de Guibert

Pentecôte, vitrail église de Duault
Pentecôte, vitrail église de Duault